Dossiers en ligne

Landerneau accueille les réfugiés espagnols,

1937-1939

 (jpg - 14 Ko)

Rappel historique

 

En juillet 1936, une partie de l’armée espagnole se soulève contre la République et son gouvernement du Front populaire. Cette rébellion marque le début de trois années de guerre civile. Ce conflit entraîne des milliers de victimes mais aussi un afflux de réfugiés sur le sol français.


De juin à octobre 1937, le Finistère voit affluer plusieurs convois de réfugiés que le préfet de-mande aux maires d’accueillir dans leur commune.
La municipalité de Landerneau dirigée par Jean-Louis Rolland reçoit, en juin 1937, les premiers espagnols et les logent dans un bâtiment municipal appelé « Les Crins » (quartier situé à la sor-tie de Landerneau en direction de Landivisiau, près de l’actuelle école Marie Curie).
Des familles landernéennes se portent également volontaires pour accueillir ces réfugiés, âgés de 6 mois à 65 ans, essentiellement des femmes et des enfants.
Mais de nouvelles arrivées conduisent la municipalité à regrouper ces espagnols dans le pavillon Sourdis à Quélern, dans la presqu’île de Crozon, loué à la Marine pour l’organisation de co-lonies de vacances. Pendant l’été 1937, espagnols et jeunes colons landernéens y séjournent ensemble. A partir d’octobre, les rapatriements vers l’Espagne commencent.


En 1939, la chute de la Catalogne pousse vers la France une nouvelle vague de réfugiés. La ville est à nouveau sollicitée pour leur accueil. Pour faire face à leur nombre (ils sont plus de 200), Jean-Louis Rolland décide de les héberger à nouveau à Quélern, sous la direction de M. Monfort, directeur de la colonie de vacances. Pendant l’été 1939, les enfants de la colonie de la Caisse des écoles les rejoindront.

 

 


 (jpg - 57 Ko)

Milagros Munos, réfugiée espagnole âgée de 8 ans, accueillie par une famille landernéenne en 1937

 (jpg - 31 Ko)

Appel à la population en faveur des réfugiés espagnols, 1939


Offre pédagogique

Le service du patrimoine historique de la Ville de Landerneau propose de (re)découvrir cette période de l’histoire, sous l’oeil local. Comme point d’appui de cette étude, 2 sources principales de documents : les archives conservées par la Ville de landerneau (A.M.L., 2I, Réfugiés espagnols, 1937-1939) et la presse en ligne (Dépêche de Brest).


Ce dossier pédagogique présente 26 documents sur les vagues de réfugiés de 1937 et 1939 et est exploité sous forme thématique : visage de réfugiés ; la surveillance médicale ; la prise en charge par les autorités ; l’implication des Landernéens ; et le rapatriement. Vous retrouverez à la fin du document des pistes d’exploitation, qui se présentent sous la forme de questions.



Consultez les archives numérisées

 (jpg - 132 Ko)

Les dossiers d'archives relatifs à l'accueil des réfugiés espagnols ont été numérisés et sont accessibles en ligne dans l'espace Patrimoine en ligne